Prix “Master”

Appel d’offre de la Société Française de Myologie

Prix “Master” associé à une subvention de thèse

Télécharger l'appel d'offre

Ce prix récompense un(e) jeune chercheur(se) pour la qualité de son travail de Master 2 dans le domaine de la Myologie (recherche clinique ou fondamentale).

Le prix “Master” est de 1 000 €. Il est versé directement au récipiendaire en récompense du travail réalisé pendant son master, jugé sur la présentation de son mémoire. Le(la) candidat(e) primé(e) devra poursuivre ses recherches par une thèse de doctorat dans le domaine de la Myologie.
Ce prix conduit aussi au versement d’une subvention de 9 000 € d’un an, attribuée au laboratoire d’accueil, éventuellement renouvelable une fois (à hauteur de 10 000 €). Le renouvellement est décidé par le bureau de la SFM si des fonds sont disponibles. Le cas échéant, le renouvellement est sous condition que le(la) lauréat(e) en formule la demande et fournisse un rapport à la fin de la 1ère année précisant l’avancement des travaux.


Conditions de candidature :

  • Obtention d’un Master 2 Recherche en Myologie dans l’année en cours ou l’année précédente
  • Le(la) candidat(e) doit être inscrit(e) ou en cours d’inscription en première année de thèse dans le domaine de la Myologie pour l’année 2021-2022
  • Le(la) candidat(e) et son directeur de thèse doivent être à jour de leur cotisation d’adhérent à la SFM
  • Présentation sous forme de poster et de courte présentation orale aux JSFM 2021

Obligations en cas d’obtention du prix master SFM 2021 :

  • Présentation orale des travaux de thèse aux Journées SFM 2022
  • Présentation orale des travaux de thèse aux Journées SFM 2023 en cas de renouvellement de la subvention
  • Rédaction d’un article sur les travaux de thèse dans les Cahiers de Myologie avant fin 2024
  • Le laboratoire devra fournir un état justificatif des dépenses à l’issue de la thèse (fin 2024).

Dossier (sous forme électronique uniquement, un seul fichier pdf <3 Mo) :

  • Renseignements concernant le(la) candidat(e) dont curriculum vitae
  • Curriculum vitae
  • Mémoire de Master 2 Recherche dans le domaine de la Myologie
  • Renseignements concernant le laboratoire d’accueil dont lettre de soutien du directeur de thèse et de l’équipe d’accueil, et attestation d’inscription du(de la) candidat(e) en thèse d’Université, ou engagement du laboratoire d’accueil du(de la) candidat(e) à ce que le(la) candidat(e) s’inscrive en thèse
  • Liste des publications du laboratoire/équipe d’accueil des 3 dernières années
  • Description du projet de thèse

Date limite d’envoi des dossiers :

15 octobre 2021

Date de remise du prix “Master” 2021 :

Du 24 au 26 Novembre 2021 lors des Journées de la SFM à Saint-Etienne. Le(la) candidat(e) doit être présent(e).

Les dossiers sont examinés par un jury choisi par les membres du Bureau de la SFM.
Les candidatures doivent être adressées aux deux adresses ci-dessous :

Dr Bénédicte Chazaud (benedicte.chazaud@inserm.fr)
Dr Isabelle Marty (isabelle.marty@univ-grenoble-alpes.fr)

En partenariat avec le laboratoire Sanofi-Genzyme.

Le travail de Laurie porte sur le rôle du Collagène XV-B exprimé par les progéniteurs musculaires dans le développement et la régénération des nerfs moteurs chez le poisson zèbre. Elle effectue actuellement sa thèse dans l'équipe de Florence Ruggiero à l'Institut de génomique fonctionnelle de Lyon.

Laurie Nemoz-Billet - lauréate du prix Spécial du jury 2020

Le travail de Laure vise à identifier de nouveaux facteurs de contractions CTG dans la DM1. Elle est en thèse dans l'équipe de Geneviève Gourdon à l'UMRS 974 Centre de Recherche en Myologie à Paris.

Laure de Pontual - lauréate du prix Master SFM 2020

Marius Halliez étudie le rôle de la voie de signalisation MuSK/Vangl2 au cours de la formation de la jonction neuromusculaire. Il est en doctorat dans l'équipe de Laure Stochlic au sein de l'UMRS 974 Centre de Recherche en Myologie à Paris.

Marius Halliez - lauréat du prix Spécial du jury 2019

Les travaux de Camille Guillermin porte sur la croissance et l'homéostasie d'un système neuromusculaire fonctionnel. Camille effectue sa thèse dans l'équipe de Jonathan Enriquez à l'Institut de génomique fonctionnelle de Lyon.

Camille Guillermin - lauréate du prix Master SFM 2019

Romane Idoux a été récompensée pour son travail de Master qui porte sur l'étude des propriétés des canaux ioniques et les mécanismes de régulation du calcium intracellulaire dans la fibre musculaire isolée d'un poisson zèbre modèle de la myopathie de Bethlem. Elle effectue actuellement son doctorat sous la direction de Bruno Allard au sein de l'équipe "Excitabilité et signalisation calcique dans le muscle normal et pathologique" à l'Institut Neuromyogène de Lyon.

Romane Idoux - lauréate du prix Master SFM 2018

Cyrielle Hou a été récompensée pour son travail de Master portant sur les effets de l'interferon-gamma sur la biologie des cellules myogéniques. Elle effectue actuellement son doctorat sous la direction de François-Jérôme Authier au sein de l'unité "Biology of the neuromuscular system" dirigée par Frédéric Relaix à l'Institut Mondor de Recherche Biomédicale de Créteil.

Cyrielle Hou - lauréate du prix Master SFM 2017

Nathalie Couturier a été récompensée pour son travail de Master portant sur l'identification de nouveaux régulateurs des domaines nucléaires en lien avec les microtubules au cours du développement de la fibres musculaire squelettique. Elle effectue actuellement son doctorat au sein de l'équipe "Architecture du noyau et cytosquelette musculaire" dirigée par Vincent Gache à l'Institut Neuromyogène de Lyon.

Nathalie Couturier - lauréate du prix Master SFM 2016
Candice Kutchukian

Candice Kutchukian a été récompensée pour son travail de Master portant sur la signalisation calcique macroscopique et subcellulaire dans la fibre musculaire de souris déficiente en myotubularine. Elle effectue actuellement son doctorat intitulé "signalisation calcique et couplage excitation-contraction dans le muscle squelettique : modulation par certains phosphoinositides et altérations associées dans deux myopathies centronucléaires" au sein de l'équipe "Excitabilité et signalisation calcique dans le muscle normal et pathologique " dirigée par Vincent Jacquemond à l'Institut Neuromyogène de Lyon.

Candice Kutchukian - lauréate du prix Master SFM 2015

David Arnould a été récompensé pour son travail sur la restauration de la masse et de la fonction musculaire dans un modèle murin pour la myopathie centronucléaire par interférence avec la voie de signalisation déclenchée par la myostatine. (Laboratoire de Physiologie de l'Exercice, EA 4338, Université de Saint-Etienne).

David Arnould - lauréat du prix Master SFM 2014

Master sur le métabolisme du lactate et la régulation du pH chez des sujets porteurs du trait drépanocytaire. Benjamin Châtel effectue actuellement un doctorat portant sur le métabolisme énergétique et la régulation du pH au niveau du muscle squelettique sur un modèle de souris drépanocytaire au sein du Centre de Résonance Magnétique Biologique et Médicale (UMR CNRS 7339, Marseille).

Benjamin Châtel - lauréat du prix Master SFM 2013

Viviane Lainé, Lauréate du prix Master 2012

Master en Biosciences Recherche réalisé à l’ENS Lyon sur les « Propriétés fonctionnelles des mutants C-Elegans porteurs de mutations avec gain-de-fonction du gène egl-19 codant pour la sous unité α1 du canal calcium de type L ». Mlle Lainé réalisera son travail de thèse dans le Centre de Génétique et de Physiologie Moléculaire et Cellulaire, UMR CNRS 5534 – Université de Lyon, dirigée par Guy Mouchinoud et Bruno Allard, le thème portant sur la caractérisation des mécanismes de biosynthèse et de recyclage des canaux de l’acétylcholine dans la cellule musculaire striée chez le nématode.

Viviane Lainé - lauréate du prix Master SFM 2012
Marine Theret, lauréate du Prix Master SFM 2010

Master sur le rôle de l’AMPK dans la régulation de la polarisation des macrophages au cours de la régénération musculaire. Stage réalisé sous la direction du Dr. Rémi Mounier au sein de l’équipe Génétique des maladies neurodévelopementales et neuromusculaires dirigée par le Pr Jamel Chelly (Institut Cochin - CNRS UMR8104 - INSERM U1016). Un doctorat est en cours sur le rôle de senseurs énergétiques dans la plasticité du muscle squelettique. Le renouvellement de la subvention a été accordé.

Marine Theret - lauréate du prix Master SFM 2011

Enis Kostallari, lauréate du prix Master SFM 2010

Mémoire de Master 2 : Rôles des péricytes dans la niche vasculaires des cellules satellites. Thèse poursuivie dans le même thème et renouvellement en 2011(INSERM U 955 Créteil, Equipe 10 - Interactions cellulaires dans le système neuromusculaire, directeur Pr RK Gherardi).

Enis Kostallari - lauréate du prix Master SFM 2010

Master portant sur le rôle de Notch dans la régulation myogénique et un projet de thèse à suivre sur la régulation de la différenciation des cellules multipotentes du dermomyotome chez l’embryon de souris, réalisé dans le laboratoire CNRS/URA 2578 à l’Institut Pasteur à Paris dans l’équipe de Margaret Buckingham. Le renouvellement en 2010 a été accordé.

Alicia Mayeuf - lauréate du prix Master SFM 2009

Marine Cacheux, lauréate Prix Master SFM 2008

Master sur l’identification des domaines fonctionnels de la Ryanodine et travail de thèse poursuivi dans le même thème sous la direction d’Isabelle Marty à l’U836 INSERM à Grenoble. Le renouvellement de la subvention recherche lui a été accordé en 2009.

Marine Cacheux - lauréate du prix Master SFM 2008